Douleur d'épaule associées à une déchirure non-traumatique de la coiffe des rotateurs : Chir or not


Lors de la réunion du 4 mars, nous avions échangé sur l'article de G. Deville paru dans Kinésithérapie la revue (1). Les auteurs ont exploré les options de traitement pour les personnes souffrant d’une douleur d’épaule associée à une déchirure non traumatique de la coiffe des rotateurs. A partir de là, ils ont développé un outil d’aide aux patients pour la prise de décision thérapeutique entre un traitement chirurgical et un traitement conservateur, dont voici le résultat ci-dessous :

Alors dans le cas de douleurs d'épaule associées à une déchirure non-traumatique de la coiffe des rotateurs : Chir or not Chir ? De ce que j'ai compris, les deux se valent. Tout va dépendre des croyances du patient. A nous de l'aider dans sa décision.