Webinaire inaugural du 19/06/2020

La sensibilisation centrale : de la théorie à la pratique

affiche_myst__re_avec_noms.png

Nos intervenants

Thomas Osinski.jpg
Anna_Clauss_edited.png

Thomas OSINSKI - Parcours

En quelques mots, Thomas OSINSKI est un kinésithérapeute au parcours atypique. Diplômé en 2009 de l'EFOM, Thomas se passionne pour la Thérapie Manuelle Orthopédique (TMO) et les neurosciences de la douleur. Kinésithérapeute, enseignant et chercheur, Thomas a soutenu sa thèse en 2019 sur la thématique suivante : "Représentation du corps, fonctionnement du système nerveux central et douleur centrale : études chez le blessé médullaire".

Anna CLAUSS - Parcours

Anna Clauss, future diplomée 2020 de l’IFMK d’Alsace, site de Mulhouse, a réalisé son mémoire sur la douleur intitulé : "Sensibilisation centrale : Mise en évidence des signes cliniques lors de l’évaluation des patients douloureux chroniques par les kinésithérapeutes libéraux."

Elle nous présentera les moyens à disposition des professionnels de santé pour évaluer le niveau de sensibilisation centrale chez leurs patients et lesquels sont utilisés par les kinésithérapeutes.

A l’issu d’un stage en K2, elle découvre la sensibilisation centrale auprès de sa tutrice qui vient de suivre une formation avec Jo Nijs. La formation “Parlons Douleur” avec Thomas Osinski et Yann Barde Cabusson lui font prendre conscience des mécanismes du ressenti de la douleur. Elle participe au Journée Francophone de Kinésithérapie à Montpellier en 2019. Étonnée par le nombre de présentations qui abordent la sensibilisation centrale, elle décide de réaliser son mémoire sur ce sujet.

Maxime_Rapasse.jpg

Maxime RAPASSE - Parcours

La sensibilisation centrale, késako ?

 

Maxime Rapasse est un “vieil” étudiant K4 à l’IFMK d’Alsace, site de Strasbourg. Passionné de communication et de douleur, il anime la page presque active Maxpain_physio sur Instagram.

Il viendra nous définir ce qu’est la sensibilisation centrale.

Dépositaire d’une licence de manipulateur radio, il s’est intéressé à la douleur au travers de son expérience professionnel où il a pu croiser différents types de douleur. Lors de ces études de kinésithérapie, il se passionne pour cette thématique. Il créé alors une page instagram dédiée à la douleur pour l’obliger à lire des articles et ensuite sensibiliser les gens à cette discipline complexe qui est, selon lui, un domaine à part entière.

Alban Hurth.jpg

Alban Hurth - Parcours

Alban Hurth nous présentera l’intérêt et les limites de l’Inventaire de Sensibilisation Centrale dans l’évaluation de la sensibilisation centrale.

 

Futur diplômée 2020 de l’IFMK d’Alsace, il poursuit en parallèle un master de neurosciences au sein de l’Université de Strasbourg et de l’Ecole de recherche universitaire sur la douleur (EURIDOL).

 

Il a effectué son mémoire sous la direction du Professeur Eric Salvat et du Professeur Jo Nijs. Son mémoire a été réalisé au sein du groupe de recherche « Pain in Motion » et s’intitule « L’Inventaire de Sensibilisation Centrale et sa version abrégée chez les survivantes du cancer du sein : cohérence interne, validité convergente, validité discriminante et évaluation de son intérêt en tant qu’outil de classification ».

Complément à la conférence fourni par Alban :

Pour en savoir plus :

Revoir la conférence

affiche_annonce_thomas_osinski__3.png

Vous avez été plus de 170 à assister au direct du webinaire et plus de 1800 visionnages de la conférence ont été réalisés.

Vous nous l'avez demandé ! Nous vous proposons maintenant le replay de la conférence en accès gratuit sur notre chaîne youtube. N'hésitez pas à vous abonner !

Voici les détails des chapitres de la conférence.